10/10/2005

Coup de gueule

Nondidjûûû, y a des jours où on ferait mieux de rester au lit...
Ce matin, je suis partie en oubliant mon abonnement de bus. Or, désormais, à Liège, on monte obligatoirement par l'avant, on est supposé présenter son titre de transport, etc. Pas un drame, j'explique mon cas et le chauffeur compréhensif me dit "Bah ça arrive, montez, Mademoiselle" (notez que lui au moins m'a appelé Mademoiselle et non Madame... je respire...)

Me voilà au taf, journée de labeur sans soucis, puis arrive l'heure du retour, toujours en bus. Confiante, j'arbore un sourire-Aquafresh-tout-mignon pour expliquer ma situation au chauffeur. La réponse fut légèrement différente. "Vous devez payer votre place ou avoir votre titre de transport.
- Mais ma place est payée, j'ai un abonnement, je peux aller le présenter demain au bureau des TEC, si vous voulez.
- J'm'en fous, vous l'avez pas sur vous, vous payez ou vous descendez du bus".
Ce connard m'a rappelé un bloggueur que je ne citerai pas car je m'en voudrais au plus haut point de lui rapporter la moindre visite. Borné, buté, toute la connerie du monde incarnée en 1,80 m. Si y a bien une chose qui m'énerve au plus haut point, c'est la connerie, allié à la "bornitude" stupide et aveugle, un peu façon militaire : on obéit au règlement, on est pas responsable, c'est comme ça et pas autrement. Ca a le don de me mettre dans une colère noire. Le ton est donc un peu monté entre le chauffeur et moi :
- "Monsieur, mettez-vous 2 secondes à ma place. Je débourse déjà une sacrée somme pour cet abonnement, je ne vois pas pourquoi je devrais payer en plus pour UNE distraction sur plus de deux ans que je suis abonnée, quand même!"
Là, il a sorti une des phrases qui me hérissent le plus :
- "Le règlement, c'est le règlement!
- Il est idiot ce règlement, puisque j'ai payé et que je suis en règle!! Vous obéissez à des règlements idiots, vous?!
- Soit vous payez, soit vous descendez!
- Je refuse!
- Alors je dois appeler un contrôleur!
- Faites, je vous en prie!!! J'ai pas de souci avec ça, je SUIS en règle, j'ai payé mon abonnement!
- Ok, je l'appelle, mais je peux pas redémarrer, en attendant!
Bon, là, je dois bien avouer que ça a pesé dans ma "capitulation". Je n'avais pas envie d'attendre 3/4 d'heures (ou plus, car il était déjà 17 h passées, et je doute que qui que ce soit aux TEC, hormis les chauffeurs, soit encore actif et/ou dans les bureaux. En plus, l'idée de m'attirer la "sympathie" de la septantaine d'autres passagers du bus ne m'enchantait pas spécialement. Je les sentais plus ou moins me soutenir moralement durant mon duel verbal avec l'aut'débile, mais ce soutien aurait certainement une limite...

Bref. J'ai commencé à chercher la monaie dans ma poche, non sans une dernière réplique, pour l'honneur (notez que l'honneur, comme l'héroïsme, n'a jamais sauvé personne, mais bon...):
"Et quoi, alors??? Quand vous faisiez grêve vendredi dernier et que j'étais coincée chez moi alors que j'aurais dû/voulu travailler, vous aller me rembourser une journée d'abonnement??? Ca pourrait pas compter pour cette fois-ci??? parce que moi, j'ai perdu ET une journée d'abonnement ET une journée de travail, avec votre manie de faire chier le peuple!"
Il a répondu qu'il était pas le seul à faire grêve, ce à quoi j'ai répondu par un ricanement en empochant ma preuve de payement... C'est pas qu'à toi que je m'adressais, connard, pour qui tu te prends!!!

L'histoire s'est presque arrêtée là. Je ne sais pas si c'est moi qui l'ai énervé, cet imbécile de chauffeur, toujours est-il qu'il a démarré en trombe, et vas-y que je prends les rond-points à toute berzingue, et les tournants volle gaz!!! La majorité des passagers étant debout (ben oué, y a rarement des places assises. On paye un abonnement pour des trajets dans une sorte de bétaillère), ça a commencer à valser d'un côté à l'autre, d'avant en arrière. Même si on se tenait aux poignées et aux poteaux, pas moyen de rester stable! Je n'ai pas compté les pieds érasés, les "pardon", "désolé(e)". J'étais encore plus en rage!!! Non seulement ce chauffeur était un idiot buté, mais en plus, alors qu'il est responsable des vies de ses passagers, il roule comme un Fangio!

Non mais j'vous jure... Et j'aurais pu encore être plus venimeuse dans mes propos, si j'avais blogué tout de suite... mais là, j'ai fait aut'chose pendant 3 heures, rien que pour me déstresser... Bref. Si jamais je revois cet individu (et j'vous assure que bien que n'étant pas physionomiste pour un sou, je le reconnaîtrais entre mille), je lui fais bouffer mon abonnement, plastique compris!!!

Que ta connerie et ta bornitude t'étouffent, gougnaffier!!! Note, t'as de la chance, elles sont tellement immenses, toutes les deux, que ça devrait surement pas être une mort lente!

20:42 Écrit par Alcyone | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

:-) hi hi il y a des jours comme ca! pff

Écrit par : stella | 10/10/2005

Hoooo ... je ne vois vraiment pas à qui tu fais allusion en parlant du bloggeur. ;-)
Force m'est de constater qu'ils sont une minorité dans le genre "coupeur de poils de cul en 4", mais c'est pas de bol quand on tombe dessus. ;-)

Écrit par : phaZer | 11/10/2005

Ca me rappelle un de tes précédents messages... Oui, l'anecdote que tu as racontée alors que tu étais dans un supermarché et qu'un 'beauf' faisait un allusion très élégante (Vive le jambon b(r)aisé...)....:-(

"Le monde est un bourbier, tâchons de rester sur les hauteurs"...
Il avait bien raison M. de Balzac...

Amicalement,

Laurent

Laurent

Écrit par : Laurent | 11/10/2005

si tu veux je dois avoir mon vieil abonnement de la stib toutenplastik qq part, comme ça tu pourras lui en faire bouffer 2 pour le prix d'un ;)

Écrit par : PataCake | 11/10/2005

. stella > Merci de ta compassion

phaZer > Oui, évidemment, dans ce post, je ne vise pas tous les chauffeurs, puisque au matin, ca n'a pas posé problème avec un autre chauffeur... Y a des cons partout...

Laurent > Je ne connaissais pas cette citation de Balzac, mais effectivement, elle est appropriée...

PataCake > C'est avec plaisir que j'aurais joint ton abonnement au mien en guise de dessert, mais le lâche s'est isolé dans sa ptite cabine de plexiglas (cf post suivant) ... Pas moyen de me venger, donc...

Écrit par : Alcyone | 11/10/2005

:) Il doit certainement rentrer chez lui, le soir, avec un salaire minable, une bonne-femme aigrie qui noie son désespoir dans l'amour pour une espece de saucisse à poil long sur pattes qui hurle a la mort lorsque l'on s'approche du canapé... (son canapé) Avec pour seul ami une canette de biere, et un téléviseur pourri avec les diables rouges en noir et blanc qui ne sont meme pas fouttu de se qualifier...

Dans tous les cas, les gens bornés ne méritent pas que l'on s'énerve pour eux, personne ne mérite que l'on perde le controle. Il faut sourire, et dire une vérité... Une phrase dénuée d'aggressivité qui est telle une parole d'un sage. PAN ! Droit sur la corde sensible...

En restant maitre de soi :), zen.

- C'est juste ma vision.
Je suppose que gueuler est acceptable pour certains :)

Écrit par : Cederik | 11/10/2005

Halala!!! Ta sagesse m'épatera toujours, Cederik!
Tu as entièrement raison, certaines personnes ne valent pas la peine qu'on s'énerve pour elles... Peut-être est-ce mon côté Bélier qui veut que je réagisse d'abord, et que je réfléchisse ensuite ;-). Ceci dit, pour ma défense, je n'ai pas gueulé, même si j'étais fort énervée, je supporte pas les gens qui gueulent haut et fort! Non, j'ai juste adopté un ton ferme et sec.

Et ta description de la misérable vie de mon chauffeur est délectable :-D En ruminant ma colère durant le trajet, je me suis aussi imaginé cette pitoyable existence, histoire de me dérider et de me calmer un peu. Entre 2 secousses du bus, évidemment :-p

Écrit par : Alcyone | 11/10/2005

:) Ouii :) voir cette vie morose ca aide..
C'est pas facile de rester maître de soi, de ne pas peter un cable...
J'ai souvent envie de prendre ma pelle d'infantrie et la fouttre dans la G. de tous les gens qui me disent des conneries ou font les cons... Puis je me dis que...

S'en amuser c'est mieux :D

Écrit par : Cederik | 11/10/2005

Pas de chance... Et oui hélas, il y arrive qu'il y ai des journées comme ça...
C'est pas toujours facile mais il faut faire avec.

Écrit par : le petit ours | 12/10/2005

Mr Sois respectueuse avec les personnes qui travaillent.
Je suis agent de police judiciaire au TEC, et le règlement est tel qu'un client qui se présente sans son abonnement est prié d'acheter un titre de transport.
Juste une question ......Si tu as plus de 15 ans et tu oublies ta carte d'identité, tu t'en fou?
Et bien tu te retrouves au poste de police ou l'on te prends ta ceinture et tes lacets et tu te retrouves au cachot pour arrêstation administrative.
Apprends à respecter les lois et les règlements, les personnes te respecteront d'autant plus.

Écrit par : Bonzig | 22/01/2006

Les commentaires sont fermés.