12/12/2005

Le canapé qui pue - l'enigme enfin résolue!

*Roulement de tambours*

Vous l'attendiez depuis longtemps... La solution à l'Enigme (avec un grand E!). POURQUOI DIABLE le canapé d'Alcyone pue-t-il??? Chose promise, chose duse, chers lecteurs, je mets fin à votre attente. (Hem... j'espère que vous serez pas trop déçus, parce que c'est con comme un ballon, en fait... ahem...)

Il y a donc quelques temps, je vous racontais le drame de ma vie, à savoir que je me suis rendue compte, à force d'y passer beaucoup de temps pour rédiger, que mon canapé-lit puait. HORREUR!!! comment désormais oserai-je inviter quiconque à venir guindailler en notre bonne Cité Ardente, avant de venir prendre le repos tant mérité dans mon canapé?

Dans un premier temps, j'ai identifié cette odeur comme se rapprochant de la senteur délicate d'un prout. A force de réflexion, à force de le humer, je me suis ralliée à l'avis de Ceyx, pour qui la fragrance tenait plus du moisi que du pet. Effectivement, mon canapé ne dégageait pas un parfum de ... hem... "vent du soir", mais plutôt de vieille cave pourrie.

Ouf, me voici hors de cause, je n'ai rien à voir, donc, avec l'état de mon pauvre canapé (j'dis ça pour les ceusses qui ont aussi malicieusement que finement suggéré que javèkapa péter dans mon canapé...)

Odeur de vieille cave pourrie, donc.
Mais... TILT!!!

Je suis au rez-de-chaussée. Et y a des caves juste en dessous de moi. J'y suis descendue fissa et y ai humé pile poil l'effluve émanant de mon canapé... En regardant de plus près, j'ai constaté que seul un mince parquet constitue le sol de mon studio, y a pas de béton, rien que des lattes en bois. Je suis remontée chez moi, et telle une guerrière sioux sur le sentier de la guerre, je me suis agenouillée pour poser non pas mon oreille au sol en vue d'écouter l'ennemi arriver, mais bien mon nez. Et j'ai sniffé. Et là... Ô horreur!!! j'ai failli m'évanouir... Je me suis pris une bonne bouffée de remugle de cave pourrissante ("Fraîcheur de vivre!").

Ainsi donc, j'ai résolu l'énigme du canapé puant... Il s'agissait "simplement" du fumet de la cave qui remontait par les lattes du plancher et venait s'infiltrer dans mon convertible... Au passage, j'ai checké le matelas de mon lit, mais ça allait encore, parce qu'il n'est pas posé à même le sol... Par contre, j'avais oublié un petit paquet de linge propre au pied de ma garde-robe... Ben chuis bonne pour tout relaver...

Anyway... Peu importe, je suis en plein déménagement, je quitte la ville des Princes évèques pour rejoindre notre bonne vieille capitale... Et j'crois que mon pauvre canapé ne sera pas du voyage... Si quelqu'un veut le récupérer et lui donner une famille aimante, qu'il se manifeste... Sinon... Paix à son âme!

14:20 Écrit par Alcyone | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Oufff ! Et moi qui avait sournoisement suggéré un lien entre cette odeur repoussante et la-fille-du-vent...;-)... Ch'suis une teigne, parfois...:-(

Comme tu quittes 'Lietche', tu continues tes études où ? (en fait je n'ai pas tout suivi et tu fais peut-être déjà tes études à Bxl...)

A+

Laurent

Écrit par : Laurent | 13/12/2005

Lol! NAN!!! Stop, les études!! finies !!!

A 25 ans, après 7 ans d'univ' et 2 diplômes, il est bientot temps! Là, je pars à la recherche du job sacré, telle une Indiana Jones des temps modernes...

Écrit par : Alcyone | 13/12/2005

Ha enfin ... voici l'épilogue de la saga de l'été, mais je me doutais bien que tu n'y étais pour rien, une fille aussi bien que toi ne pouvait pas être responsable de tels agissements. ;-)
Bravo aussi à Ceyx qui a identifié avec brio (avec qui ?) le fumet "suce pet" ;-)

Alleï maske, welkom chez les brusseleïrs. ;-) Bizzzzz

Écrit par : phaZer | 14/12/2005

Bin oui... ... moi aussi j'ai arrêté mes études à 25 berges.
Allez, tous mes voeux t'accompagnent pour ta nouvelle vie !

Et je suis heureux que tu sois une petite Brusseleir !

A+

Laurent

Écrit par : Laurent | 14/12/2005

*** Dire qu'elle se plaint de l'odeur d'une cave... Attends un peu de voir ce que ça sent à Bruxelles ! Entre les usines et les gaz d'échappement, tu regretteras la bonne odeur de ton canapé :)

(voir ce que ça sent.... Y a des moments où j'écris de ces trucs moi :) N'empêche, je vois pas comment dire ça autrement :-s )

Écrit par : Gregory | 17/12/2005

Les commentaires sont fermés.