07/01/2006

Débile or not ?

Grand moment Nutella, hier soir... Je chattais avec une copine qui me dit "Mets MCM, tout de suite!". Interloquée, je m'exécute...

D'abord, petit moment d'incrédulité... Voici venir le fond du fin fond du panier de la pseudo-télé-réalité... L'émission "Sexy or not"...

Principe enfantin : un grand casting doit désigner la demoiselle et le jeune homme les plus sexys.

Quels qualificatifs la langue française met-elle à ma disposition pour vous donner une idée du contenu de ce programme? ... Voyons voyons... Pathétique? oui. Ridicule? Certainement. Drôle? J'hésite... Parce que voir les déhanchements ridicules de bimbos au QI inversément proportionnel à la taille de leurs (faux) seins, c'est pas spécialement amusant... à moins d'être un puceau boutonneux, bien sûr. Par contre, les commentaires en voix-off valaient le détour... Comparant à un moment la Star Ac' et cette émission, le malicieux commentateur rajoute, parlant des candidats : "heu... au moins, eux, ils chantent pas". Certes. Je crois que ça vaut mieux. Parce que si leur ramage se rapporte à leur plumage, va falloir sortir les parapluies... C'est vrai quoi! si on s'inscrit à un "concours" intitulé "Sexy or not", on s'assure de pas ressembler à un cageot avant de s'inscrire, non? Or là, je n'ai rien vu de bien appétissant... Ni chez les mâles, ni chez les femelles...

Les mecs étaient très moyens, tant de visage que de corps (glabre, bien sûr)... De la banalité jusque dans les tablettes de chocolat. Les demoiselles... Hem... Entre la brune décolorée aux cheveux filasses, la black blonde (tant dans le vocabulaire que capillairement parlant) et la brune qui se dit prête à tout, y compris à la chirurgie esthétique pour être "la plus sexy", j'étais mi-atterrée, mi-pliée de rire... Le sommet était atteint quand le jury demandait à la candidate de prendre des poses sexy... Dommage que je ne puisse pas faire de screenshot, parce que ça valait son pesant de cacahuètes... Sans exception, elles ont toutes commencé à faire les playmates de revue porno de bas étage... En comparaison, ce qu'on voit dans Playboy, c'est le top du glamour, c'est vous dire...

Bref, cet étalage de bidoche, aussi bien mâle que femelle, tenait certainement plus d'un marché au bétail que d'un show sexy... La prochaine fois, je m'économiserai quelques neurones en allant au lit, plutôt que mater ce... truc...

15:10 Écrit par Alcyone | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

au lit? Tu peux toujours surfer ou bloger et faire des rencontres interressantes..lol

Écrit par : liliane | 07/01/2006

J'ai vu aussi ! Moi j'ai opté pour l'attitude "atterrée" ! Comment peut-on avoir si peu d'amour propre ? Vouloir passer à la télé, même à ce prix-là ça me dépasse ! Même mon homme était d'accord avec moi, pourtant il aime encore bien se rincer l'oeil à la télé... (mais c'est vrai qu'il n'y avait pas vraiment de quoi ce rincer l'eil, c'était plutôt le bas du panier qu'on nous proposait... !)

Écrit par : Gwen | 09/01/2006

Les commentaires sont fermés.