21/05/2006

Le DaVinci film

Je suis fort déçue... Si si, vraiment... On m'avait prédit un gros navet, voire le nanar de la décennie... Eh bien, il n'en est rien... Le DaVinci Code n'est surement pas le film de l'année, mais c'est pas désagréable à regarder. Evidemment, je parle du point de vue de quelqu'un qui a lu (et apprécié) le bouquin. Si y a un gros défaut à ce film, c'est qu'effectivement, vaut mieux avoir lu le livre, sinon, c'est incompréhensible. Mais quoi qu'il en soit, on est loin de la catastrophe annoncée...

A croire que les critiques sont des aigris qui ont pour but principal de nous dicter quoi aller voir et quoi bouder, selon leur bonne volonté... Là, en l'occurence, j'pige pas pourquoi ils ont pris ce film pour cible... "Ridicule", "Une coquille vide", "Plat", a-t-on pu lire et entendre un peu partout... En fait, il n'est pas pire que n'importe quel blockbuster-popcorn bourré d'effets spéciaux. Il est divertissant, j'ai même sursauté un moment (oué bon, j'étais la seule dans la salle à pas avoir vu arriver le meuchant :-D ), j'ai pas dormi, l'intrigue collait bien au roman (selon certains c'est un inconvénient, mais moi, j'aime bien), 'fin bref, je me répète, mais c'est pas une daube... Le seul acteur que j'ai pas apprécié, c'est celui qui joue Silas, le moine albinos... Il est pas assez... comment dire... castar, je trouve. Pas assez impressionnant...

En fait, il était peut-être trop attendu, ce film. On en attendait trop... Mais c'est juste un film...

21:04 Écrit par Alcyone dans 3615 MyLife | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je l'avais bien dit... ... tous les chemins mènent à Rome (je radote, je sais...:-(...).

Amicalement,

Laurent

Écrit par : Laurent | 22/05/2006

En 1988 En 1988, Umberto Ecco a publié une parodie de code Vinci sous le nom du Pendule de Foucault. Un livre à lire absolument !

Écrit par : Un autre Laurent | 22/05/2006

Les commentaires sont fermés.